Avantages SAS : quel pouvoir est détenu par les associés ?

Lors de la création d’une sas, il est impératif d’élire un gérant, surtout pour représenter la société. Ce gérant est en mesure d’être une autre société ou un simple particulier, qu'il soit mineur ou majeur. L’unique exigence de ce poste est qu’il soit qualifié pour gérer et administrer la société d’une manière convenable.

Il est primordial de fixer les modalités de la présidence dans la réglementation de la société par actions simplifiée. Elles sont signalées d’une manière dégagée : ainsi, la révocation et la titularisation d’un gérant peut avoir lieu par un ou plusieurs propriétaires, ou par tous les propriétaires, à travers une assemblée ou une réunion. La durée de présidence doit être mentionnée dans la réglementation. Si non, la présidence n’expire pas tant que la société existe.

En savoir plus sur la sas au niveau de notre site.

Quand est-ce que la mandat du chef expire ?

Lors du lancement d’une SAS, titulariser un chef, d’une manière claire, est inévitable. Le mandat du gérant expirera :

  • dans le cas où la SAS se transforme ou se dissout,
  • dans l’hypothèse où le chef, personne morale, subit une désagrégation ou dans le cas d'un décès (pour un particulier),

  • si la date fixée pour la fin du mandat est atteinte,

  • dans l’hypothèse où un fait interdit, dans le cadre de l’administration ou de la gestion, est commis.